Encore une nuit - François de Vallois



 
Topic important pour connaître le quota des familles de haute et petite noblesse : Listing Maison & Recensement
Forum en Hiatus !
Ce RPG vous intéresse, n'hésitez pas à me mp (voir sur la page d’accueil)

Encore une nuit - François de Vallois

 :: The Crown Inn :: Rp en tout genre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 30 Jan - 18:39
Encore une soirée à faire la fête en compagnie de François pour ne pas changer mes nouvelles habitudes et ce même si ça ne plaît pas à mon père ce que je fais de mon temps. Je suis ainsi façonné et ne peut pas m'empêcher de profiter de la vie, des petits plaisirs de la vie comme s'envoyer en l'air avec un amant. Avec François, ce n'est pas comme avec les autres que j'ai connu jusque-là. Je remue dans le lit à baldaquin, je sens un corps chaud contre le mien. Je grogne un peu en sentant la lumière à travers mes paupières qui filtre dans la fenêtre. Je tourne la tête du côté de mon cher et tendre amant de cette nuit. Soirée animée comme je les aime et d'autant plus vu que je suis en douce compagnie. Je finis par cligner des yeux et tente de les ouvrir mais je sens mes paupières encore lourdes. Je n'avais aucune envie de bouger pour l'instant. Je finis par faire un autre effort et ouvre les yeux. Je vois flou pendant un petit temps avant de voir le torse de François. Je l'attire un peu plus contre moi avec mon bras, posant un peu mieux ma tête contre son torse encore chaud. Je pousse un petit grognement de contentement. « Hum, pourquoi fait-il déjà jour ? Je suis si bien. Je ne veux pas bouger et te laisser partir. » Je souris en coin en repensant à cette nuit, tellement agréable et magique. Je ne veux pas quitter François. J'aime tellement lorsque je suis tout contre lui. Je souriais toujours aussi bêtement alors que je suis contre son torse. J'embrasse son torse doucement alors que je me redresse un peu puis parcourt son ventre de petits baisers.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 31 Jan - 12:59
Encore une nuit
“Sometimes I believe that this less material life is our truer life, and that our vain presence on the terraqueous globe is itself the secondary or merely virtual phenomenon.”
Le prince héritier avait fini par cédé à ses instincts primaires après plus d’une semaine à se comporter de façon presque irréprochable, mais lui demander de rester éloigner de Léandre ou d’Ambroise définitivement revenait à lui demander de s’écorcher vif. La solitude ne seyait pas à François, il ne la supportait simplement pas et encore moins depuis le départ de sa bien-aimée femme de chambre. Pourtant, il avait eu à cœur de rendre ce service à son père et se tenir correctement, mais il avait finalement craqué et replonger dans les affres des petits plaisirs de la vie. Commençant par un dîner copieusement arrosée en compagnie de plusieurs personnes adepte du libertinage et habitué des petites soirées privées que le prince donnait dans une annexe des jardins, bien éloigné du château, il avait fini par rentrer en compagnie de Léandre de Morgny. Le reste de la nuit n’avait été que succession de plaisirs de la chair et repos méritoire. L’héritier du trône ne s’éveilla qu’au moment où son compagnon de nuit prit possessivement place contre son torse en le serrant contre lui. Il était certain qu’il aurait un joyeux mal de crâne aujourd’hui, mais qu’il pallierait à cela en allant prendre l’air. Il se passa une main sur le visage pour chasser les brumes matinales de ses yeux avant de fixer le plafond du baldaquin. « Parce que le soleil ne souffre pas comme nous autres pauvres mortels… » finit-il par répondre avant de se mettre à frissonner sous les tendres assauts des lèvres de son compagnon. « Il se lèvera toujours aussi même lorsque nous ne serons plus que poussière et aussi sûrement que mon père me rabâchera les oreilles ce soir au dîner. » Il soupira et glissa ses doigts dans les boucles de Léandre avant de poser son regard sur la porte. « Je paresserais bien encore un peu, mais tu sais que… Si tu continues, je ne réponds plus de moi ! »



© Mister Hyde
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Et vice Versailles! Euh pardon... vive! [François]
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» La nuit du renouveau.
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Golden Crown :: The Crown Inn :: Rp en tout genre-
Sauter vers: