My Sister, My Friend ft. Joséphine



 
Topic important pour connaître le quota des familles de haute et petite noblesse : Listing Maison & Recensement
Forum en Hiatus !
Ce RPG vous intéresse, n'hésitez pas à me mp (voir sur la page d’accueil)

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

My Sister, My Friend ft. Joséphine

 :: Royaume de Frańcië :: Province du Centre :: Casals (capital) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 130
Ecus : 1807
Arrivé(e) le : 22/03/2016
Localisation : Château de Casals
Dim 15 Jan - 14:01


 
My Sister, My Friend
louise & joséphine
Une semaine avant les réjouissances, il y avait encore beaucoup à faire pour que la fête soit exceptionnel et inoubliable. Inviter toutes les têtes couronnée du continent et leur montrer la puissance de son royaume n’était pas une tâche aisée. Une chose est sûre c’est que le paraître était primordiale et c’est pour cette raison que les costumes prennent une part importante dans ses préparatif. La reine avait fait venir des tissus des quatre coin du monde et s’était assurée que les meilleurs couturiers du royaume soient à son service. Pas de place pour l’improvisation, les De Vallois devaient briller devant toute la grande société. C’est ainsi que Louise s’était retrouvée dans la chambre de sa très chère soeur, Joséphine. Une quantité impressionnante de robes avait été déposée ici et là, prenant presque tout l'espace disponible. La cadette se sentait perdu devant tout ceci, elle ne voulait pas d’une robe clinquante mais elle savait que sa mère insistait sur le côté majestueux de son habit. Alors la jeune fille passait de robe en robe sans vraiment aucune conviction.

La journée s’était achevée à une vitesse affolante mais Louise était toujours bloquée face aux innombrables robes. Le travail des couturiers étaient exceptionnels, les robes étaient toutes très jolies mais elle n’en porterait que quelques unes et la reine avait bien insisté sur la première qui devait être exceptionnelle. En fin de soirée, alors qu’il ne restait plus que les deux soeurs, Louise s'autorisa une petite pause en s’affalant sur le lit. Ce n'était pas vraiment digne de son rang mais il n’y avait personne et Louise qui était très à cheval sur les convenances, s'autorisait d’être plus souple en présence de sa soeur.

“ Alors, as-tu pu faire ton choix devant tout ce panel de robe ? Moi, j’abandonne !” lança la princesse d’un air faussement désespéré comme si elle n’arriverait jamais à choisir. Elle ferma les yeux comme si elle allait s'endormir, cela dura quelques secondes avant qu’elle ne décide à se lever.  “ J’ai un faible pour celle-ci mais ne serait-ce pas trop simple pour mère ? Devrais-je prendre celle-là, alors ? Joséphine, j'ai absolument besoin de ton aide !” Louise pensait que les robes trop clinquantes, trop travaillée, ne lui irait pas. Doutant sans cesse, elle avait pu de confiance en elle, alors, la plupart du temps, elle portait ses robes simples pour ne pas attirer l'attention.

Codage par Emi Burton



   
I CAN LIVE UNDERWATER

   
When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Ecus : 1019
Arrivé(e) le : 29/12/2016
Localisation : Château de Casals
Ven 20 Jan - 16:14

PV. Louise De Vallois

My sister, My friend

Je protégerais son sourire.


Journée fatigante au château, la reine avait organisé un bal pour montrer la grandeur des De Vallois. Elle avait fait venir les meilleurs couturiers du royaume afin de montrer notre puissance dans les apparats. Comme à son habitude, elle avait fait déposer un nombre incalculable de robe dans ma chambre et celle de ma cadette, mais j'avais pris la peine de demander que toutes les robes soient amenées dans ma chambre. Je savais que ma soeur viendrait directement me voir sans prendre la peine de regarder les tenues déposées dans sa chambre. Effectivement, je ne m'étais pas trompé, c'est après un léger retard de quelques minutes, que ma cadette arrivait dans la pièce. Je souriais légèrement, avant d'aller l'embrasser sur la joue. Je ne faisais cela qu'à ma petite soeur, elle était tellement précieuse pour moi que je ne me cachais pas pour le montrer.  Comme à son habitude, elle n'avait pas l'air motivé par les festivités. Je la regardais un moment, avant de retourner à mes essayages. J'essayais plusieurs robes, avant d'arrêter mon choix à une robe rouge (elle). Après avoir demandé aux dernières servantes de nous laisser, je me regardais dans le miroir, contente de mon choix, avant que la douce voix de ma jumelle attirait mon attention. « Alors, as-tu pu faire ton choix devant tout ce panel de robe ? Moi, j’abandonne ! » Je me retournais vers elle, avant de rire légèrement. Elle n'avait pas changé, toujours aussi hésitante quand il s'agissait de se montrer en public. Louise n'avait pourtant pas besoin d'avoir peur pendant chaque bal, je faisais attention qu'il ne lui arrive rien. Elle était ma petite soeur, mais également mon plus trésor. Sa pureté était la seule chose que je voulais protéger dans ce monde si corrompu.

Louise avait tendance à se relâcher en ma présence, elle savait qu'avec moi, elle n'avait pas besoin de s'inquiéter des convenances. Elle se laissait tomber sur mon lit, puis se relevait d'un coup. Avant que je puisse dire quelque chose, elle continuait. « J’ai un faible pour celle-ci mais ne serait-ce pas trop simple pour mère ? Devrais-je prendre celle-là, alors ? Joséphine, j'ai absolument besoin de ton aide ! » Ma petite soeur avait tendance à se sous-estimer, elle préférait ne pas se faire remarquer. Seulement, elle était une De Vallois, elle ne pourrait jamais passer inaperçus. Je la regardais un moment, avant de venir à ses côtés. Je regardais les deux robes, puis je reposais mon regard sur elle. « Mon trésor, même si tu serais magnifique dans les deux, je pense que tu serais plus à l'aise avec la robe blanche. » Je connaissais par coeur ma soeur, c'est pour cela que je savais que celui-ci était le meilleur choix. Même si je me doutais que la reine allait s'énerver, j'en prendrais les responsabilités. Je voulais avant tout que Louise soit à l'aise pour le reste, je m'en occupais. J'étais surement trop protectrice, mais elle était une partie de moi, je ne voulais pas que ce monde l'empoissonne. Après un dernier coup d'oeil sur les robes, je me tournais vers ma cadette. Je prenais doucement ses mains dans les miennes en disant d'une voix douce. « Tu n'as pas à t'inquiéter, je serais avec toi, rien ne pourra t'arriver Louise. » lui disais-je d'une voix douce.


© Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 130
Ecus : 1807
Arrivé(e) le : 22/03/2016
Localisation : Château de Casals
Mar 24 Jan - 12:51


 
My Sister, My Friend
louise & joséphine
Louise ne s’en sortait pas vraiment avec ces essayages pourtant, elle avait l’embarras du choix. Joséphine semblait à l’aise et semblait avoir fait son choix. Une belle robe, rouge et flamboyante, c’est sûr qu’avec un tel attirail, elle serait l’une des attractions de la soirée, on ne pouvait pas passer à côté de la belle et majestueuse, Joséphine. Au fond d’elle, la cadette la jalousait. Ce n’était pas une jalousie malsaine, loin de là, c’était tout simplement qu’elle aurait elle aussi, voulue une grande confiance en elle. Très tôt, les deux jumelles ont développé des caractères très différents, ce qui a conduit tout naturellement, à l’effacement de l’une d’elle. Joséphine était la préférée de ses parents, cela ne dérangeait pas vraiment Louise mais c’était surtout le fait qu’ils ne se cachaient même pas. C’est pour cela qu’elle n’en voulait nullement à sa sœur, ce n’était pas de sa faute si les choses étaient ainsi. En plus, Joséphine était sa meilleure amie, sa confidente, sa moitié.

Louise exigeait de l’aide de la part de sa sœur, elle n’avait aucune idée de quelle robe choisir. La princesse savait qu’elle pourrait compter sur Joséphine. Celle-ci vint s’assoir aux côtés de l’indécise pour la rassurer, c’était toujours ainsi entre elle deux. La cadette avait sans cesse besoin qu’on la rassure, qu’on la réconforte. Enfant, elle surjouait rien que pour qu’on prête attention à elle mais heureusement, avec l’âge, elle avait appris à ne plus jouer les victimes aussi souvent bien que cela lui arrivait encore. Joséphine posa son regard sur Louise et lui assura qu’elle serait magnifique quoi qu’il arrive mais que la robe blanche lui correspondait mieux. La brune était soulagée de l’entendre dire cela car elle avait une nette préférence pour la blanche justement. Toutefois, elle s’inquiétait sur ce que pourrait dire leur mère.  « Mais penses-tu que mère sera d’accord ?» Avoir sa sœur de son côté la rassurait mais leur mère pouvait être très têtue. Ensuite, l’ainée prit les mains de Louise dans la sienne et tenta de la rassurer en lui disant qu’elle n’avait pas à s’inquiéter car elle serait à ses côtés. Un sourire sincère s’afficha sur le visage de Louise, celle-ci resserra l’étreinte de leur main.  « Je le sais que trop bien, tu as toujours été là pour moi, peut-être un peu trop.» lança avec un petit air moqueur à la fin.  «C’est juste que j’ai peur de mal faire, il y aura tellement de monde et je ne peux pas sans cesser compter sur toi…» reprit-elle avec un air triste.


Codage par Emi Burton



   
I CAN LIVE UNDERWATER

   
When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Joséphine R. Sedgwick (Gryffondor)
» Joséphine Lacroix [terminé]
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »
» 1, 2, 3 ... jouez avec moi [Joséphine]
» josephine khadri

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Golden Crown :: Royaume de Frańcië :: Province du Centre :: Casals (capital)-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: